.
.

« Il est des lieux pour lesquels on voudrait que soient réhabilités les mots authenticité et simplicité, trop souvent galvaudés dans le monde de la gastronomie. Le Poisson Rouge est de ceux là. Un privilège. » — Stéphanie Augé

C’est à Frontignan-Plage, dans une petite ruelle, que se cache cette maison rouge qui révèle son trésor quand on franchit sa porte : sa pittoresque ouverture sur la mer.

Le Poisson Rouge c’est d’abord et avant tout une histoire de famille, un univers et un caractère. Julie, l’hôte de ces lieux où affleure la Méditerranée, a hérité de Corinne, sa maman, le goût des autres, une façon d’accueillir pleine de chaleur, de charme, de sourires, et cultive l’art de recevoir. Appeler les habitués par leur prénom, leur proposer leur table préférée, des chapeaux Panama à disposition, des olives de pays sur la table, huit vins différents à déguster au verre chaque jour… Ces attentions, simples et sincères, font toute la différence.

Le Poisson Rouge est une table empreinte de personnalité avec ses couleurs naturelles et sa vue dégagée sur la mer où rien ne vient heurter le regard. Ici depuis 15 ans, le temps s’écoule doucement pour les épicuriens et amateurs de cuisine du Sud. Un « way of live » esprit de plage que cultivent Corinne et Julie.

Aux antipodes des paillotes éphémères, Le Poisson Rouge est un écrin où l’on s’offre une pause hors du temps et où l’on a du mal à partir.

Le Poisson Rouge c’est aussi une histoire d’amitié et cela se ressent indéniablement. Autour de Corinne et Julie œuvre une équipe fidèle et soudée.

Parmi les best-sellers du chef de cuisine : les huîtres de Jacky Granal gratinées à la crème de poireaux, les encornets au basilic, le risotto de Saint-Jacques, le pavé de thon mi-cuit Rossini ou encore le médaillon de lotte à la plancha.

Une cuisine gourmande, généreuse, colorée et une règle d’or : « un bon produit, un bon assaisonnement, une bonne cuisson » qu’accompagne une remarquable sélection de vins riche de 200 références représentatives de tout le grand arc méditerranéen.